Les bonnes pratiques du référencement naturel

Vous entendez souvent parler de référencement naturel ou payant ? Sur de nombreux sites Internet, on explique qu’il faut « prendre en compte les règles du SEO pour être en première page sur Google ». Plus précisément, qu’est-ce que signifient ces expressions et pourquoi sont-elles importantes lorsque l’on souhaite créer un site Internet ?

De manière générale, quand on parle de référencer un site Internet, cela signifie que l’on va permettre aux moteurs de recherche de l’indexer à leurs annuaires de données. Il existe deux types de référencement : gratuit et payant. Aujourd’hui, nous allons aborder le sujet du référencement gratuit, aussi appelé référencement naturel ou SEO (Search Engine Optimisation). Le référencement naturel est l’ensemble des critères techniques et éditoriaux qui permettent de s’assurer le bon positionnement de votre site Internet sur les moteurs de recherche. On utilise le plus souvent le trafic lié à Google, puisqu’à lui seul, il détient plus de 90 % de parts de marché. Aussi, nous allons voir à travers cet article, quelles sont les bonnes pratiques du référencement naturel

définir les objectifs de sa stratégie SEO

Vous avez créé votre site Internet pour répondre à des besoins précis de votre entreprise. Pour parvenir aux objectifs fixés, vous devez mettre en place une stratégie de référencement naturel. Cette stratégie permet de répondre à différents objectifs de votre site Internet :

  • Gagner en notoriété
  • Générer du trafic ciblé et qualifié
  • Augmenter son chiffre d’affaires
  • Fidéliser ses clients
Une stratégie de référencement naturel demande d’investir un minimum de temps. Les bonnes pratiques évoluent sans cesse, puisque le milieu du web est en constante évolution. Ainsi, il est dur de pouvoir s’y conformer à 100%, mais maîtriser les bases vous aidera à atteindre vos objectifs. Toutefois, axer sa stratégie sur le référencement naturel vous permet de ne pas dépendre essentiellement du référencement payant. Le référencement payant est plus rapide, mais vous amène du trafic moins qualifié. C’est pourquoi, nous nous intéressons seulement au référencement naturel dans cet article.  
 
Quelles sont les bonnes pratiques à respecter pour mettre en place une bonne stratégie SEO ?

 

Les critères editoriaux

Créer des contenus éditoriaux qui soient « SEO friendly » demande d’investir du temps. Avant de se lancer dans la rédaction de contenus, intéressez-vous à vos concurrents. De quoi parlent-ils ? Comment présentent-ils leurs entreprises ? Publient-ils régulièrement des actualités ou mettent-ils leurs sites régulièrement à jour ?

Une fois que vous connaissez les lignes éditoriales de vos concurrents, il va falloir choisir les mots-clés qui vous référenceront en tant qu’expert de votre secteur d’activité. Il est crucial pour un site Internet d’entreprise de bien choisir ses mots-clés. Essayez, dans la mesure du possible de vous démarquer de la concurrence, en mettant en avant des services ou des produits qu’ils ne proposent pas.

Exemple : un restaurant aura plutôt tendance à choisir des mots-clés comme « produits locaux », « chef étoilé » ou encore « cuisine traditionnelle ». Les mots-clés ne seront, bien évidemment, pas les mêmes s’il s’agit d’un site d’aménagement d’intérieur ou d’une entreprise de plomberie.

C’est pourquoi, il est nécessaire de bien sélectionner les mots-clés qui référenceront votre activité sur Internet. Il faut également prendre en compte que vous pouvez avoir des mots-clés différents en fonction des pages de votre site web. Cela vous permettra de vous référencer sur plusieurs types d’activités, ce qui vous apportera toujours plus de trafic sur votre site Internet.

Une fois que vous avez sélectionné vos mots-clés, vous pouvez commencer à créer les contenus des pages de votre site Internet. Pour attirer votre audience et vous positionner en tant qu’expert de votre secteur d’activité, nous vous recommandons de publier des actualités. Ce que l’on appelle « actualités », ce sont des articles qui traitent de sujets qui répondent aux attentes de vos cibles (ex : « quelles fenêtres choisir pour sa maison ? »).

Cependant, il est impératif de prendre en compte que le duplicated content est proscrit. Ce que l’on appelle le « duplicated content », c’est le fait de copier des contenus sur d’autres sites Internet. Google sanctionne tous les sites qui ont recourt à cette méthode, puisque cela freine le référencement. 

Aussi, si vous ne souhaitez pas perdre votre position sur Google, écrivez toujours vos contenus et différenciez-les le plus possible de ceux de vos concurrents.

Les critères techniques

Les critères techniques rentrent bien évidemment en compte dans le référencement naturel. En général, les agences digitales s’occupent de répondre à ces contraintes techniques, mais vous pouvez regarder si celles-ci sont bien respectées. Voici quelques éléments à prendre en compte pour optimiser le référencement de votre site Internet.

L'URL (ou nom de domaine)

Votre URL doit être court et simple, afin de permettre aux internautes de s’en rappeler facilement. Il faut préférer un nom de domaine sans ponctuation, puisqu’il est plus facile à retenir. Toutefois, si vous souhaitez séparer les mots-clés de votre URL, vous pouvez mettre des tirets (ex : « nom-de-domaine.fr ») au sous-tiret (ex : « nom_de_domaine.fr »). De plus, un URL complexe est compliqué à retenir.

Exemple : « boulangeriedupont.fr » sera plus simple à trouver que « boulangerdupondetfilsnancy.fr ».

Pensez également à votre audience : souhaitez-vous avoir une présence nationale ou internationale ? En fonction de votre réponse et de vos cibles, il faudra choisir si votre URL se termine par « .fr », « .com », ou encore « .eu ». Ce choix a également une incidence sur votre référencement naturel.

Balises titre et Méta description

Vous pensez ne pas savoir de quoi il s’agit, mais pourtant vous les croisez sans cesse sur les moteurs de recherche. Ces balises sont les éléments indispensables qui permettent aux moteurs de recherche de référencer votre site en fonction de vos mots-clés.

La balise Titre (en bleue ou violette) présente le nom de votre entreprise, son activité et sa localisation (cf exemple ci-dessous). Une bonne balise Titre doit être composée de 55 à 65 caractères, espaces compris. Soyez le plus précis dans sa rédaction pour aider Google à vous référencer sur votre activité et votre localisation.

On retrouve la balise Méta Description en dessous de l’URL en vert (voir ci-dessous). Cette balise sert à décrire votre activité plus en détails. Veillez toutefois à ne pas dépasser 170 caractères pour que les moteurs de recherches puissent l’afficher en entier. Utilisez cette balise pour replacer votre activité, sa localisation et décrire vos services de manière concise.

Le nom des images

Les images jouent aussi un rôle dans le référencement naturel. Google va analyser les noms des images lorsqu’il va crawler votre site. C’est pourquoi, il vaut mieux renommer vos images avant de les importer sur votre site Internet.

Les moteurs de recherche référenceront mieux un site Internet qui a des noms d’images comme « construction-sarl-dupont ». Une image « img_020458 » ne signifie rien pour Google et n’aidera pas pour le référencement naturel de votre site Internet.

Les liens internes et externes

Désormais, les liens internes et externes font partie du référencement naturel. Mais à quoi faisons-nous référence ? 

Les liens internes permettent de faire une connexion entre les contenus de votre site Internet. Cela vous fait du trafic et vous permet de référencer d’animer vos pages. En effet, vous parlez d’un service en particulier, n’hésitez pas en milieu ou fin d’article de mettre un lien sur votre page contact pour inciter à la prise de rendez-vous. Vous pouvez aussi vous référer à d’autres pages ou articles qui amènent de la valeur ajoutée à vos propos.

Les liens externes en revanche sont parfois plus compliqués à mettre en place. Vous avez des certifications, n’hésitez pas à mettre une photo avec le lien du site web (ex : certification Qualibat ou RGE pour le bâtiment). Les liens externes peuvent également renvoyer sur des sites institutionnels ou des fournisseurs que vous souhaitez mettre en avant. Si des articles ou d’autres sites Internet font l’éloge de vos services, n’hésitez pas à le partager sur votre site. Ces liens amènent également du trafic et aident à faire progresser votre référencement naturel. 

Le certificat ssl

Nous vous l’expliquons dans un précédent article « SSL, est-ce vraiment utile ?« , les internautes se fient plus à des sites Internet disposant du certificat SSL. Le mettre en place ne vous fera pas gagner de place côté référencement. En revanche, ne pas le mettre sur son site Internet peut pénaliser votre trafic.

Pour rappel, le SSL permet de sécuriser les données qui transitent sur votre site web. Aussi, nous vous conseillons de le mettre en place, vous y gagnerez sur le long terme. En cas de questions, vous pouvez nous contacter et nous vous conseillerons sur sa mise en place pour votre site Internet vitrine ou marchand.

Vous possédez désormais les bases du référencement naturel. N’oubliez pas que le référencement prend du temps et que toutes modifications sur votre site internet met entre 3 et 6 mois pour avoir des effets. Il faut donc être patient et mettre son site régulièrement à jour pour palier à cette attente.

En cas de questions, n’hésitez pas à nous demander un audit de votre site Internet, nous pourrons vous aider à répondre aux nomes du référencement naturel et vous conseillerons quant aux bonnes pratiques à appliquer.