Pourquoi choisir une agence digitale pour son site web ?

En tant qu’agence digitale, nous sommes souvent confrontés à des entreprises qui ne sont pas ravis des prestations de leur agence web actuelle à cause du manque d’accompagnement pour leur site web ou des prix excessifs. Le secteur du web évolue sans cesse et il existe plusieurs types d’agences digitales. Choisir la bonne agence s’avère compliqué, notamment avec la multitudes d’offres sur le marché.

Dans cet article, nous vous expliquons quels sont les critères à prendre en compte pour choisir une agence digitale pour créer un site web,  quels sont les questions à se poser lorsque l’on est face à un devis et quelles sont les démarches pour résilier un contrat avec une agence web ?

Pourquoi choisir une agence digitale ?

Vous souhaitez créer un site web et le confier à une agence digitale spécialisée, mais ne savez pas laquelle choisir ?

Il existe plusieurs types d’agences digitales qui proposent des services allant de la création de sites Internet, de la gestion des réseaux sociaux, en passant par la création de contenus pour du référencement. Il est vite possible de se perdre avec l’ensemble des offres disponibles sur le marché actuellement.

Pour connaître l’offre la plus adaptée à votre entreprise, posez-vous cette question : pourquoi faire un site web pour mon entreprise ? En général, les entreprises ont pour objectif de gagner en visibilité sur le web ou de développer leurs chiffre d’affaires. L’agence digitale vous conseille et vous aide à concrétiser ce projet web, puisqu’elle adapte vos problématiques et créer avec vous le site qui ressemble à votre entreprise.
Demander à votre agence de vous montrer des références dans le même secteur d’activité que votre entreprise ; cela vous permettra de vous faire un avis et d’affiner votre projet. Ainsi, posez-vous les bonnes questions :

  • Qu’est-ce que je vais mettre sur mon site Internet ?
  • Êtes-vous autonome pour la gestion de votre site Internet ?
  • Pouvez-vous contacter votre chef de projet en cas de mises à jour ?
  • Êtes-vous propriétaire du design de votre site Internet ?

Si vous êtes en profession libérale, faites attention que l’agence soit bien tenue de respecter les réglementations imposées par l’Ordre en vigueur (professions juridiques ou dans le secteur de la santé). Selon les prestations des agences, certaines proposent d’avoir un chef de projet dédié qui vous accompagne dans la réalisation et l’évolution de votre site web. N’hésitez pas à poser des questions pour savoir comment fonctionne l’agence.

 

Comprendre un devis de création de site web

Les tarifs diffèrent beaucoup d’une agence digitale à l’autre. Tout dépend du type de site Internet qui est réalisé : plus la personnalisation du site est importante, plus les coûts seront conséquents (voir l’article : Qu’est-ce qui se cache derrière le coût d’un site Internet). De nombreuses agences proposent des formules de sites clés en main, qui comprennent la création du site, la gestion et le référencement de celui-ci. Les questions relativent lorsque l’on se trouve face à un devis :

Les frais de création :

  • Que comprend l’offre de mon site Internet ?
  • Le référencement fait-il partie de l’offre ? Si oui, est-il naturel ou payant ?
  • Est-ce que je dois acheter moi-même le nom de domaine de mon site Internet ?
  • Mon site web est-il sécurisé ?
  • Y a-t-il un nombre illimité de page ?
  • Faut-il que je donne mes propres photos ?
  • Quelles sont les options et correspondent-elles à un besoin de mon entreprise ?

L’abonnement :

  • Que comprend mon abonnement ?
  • Puis-je faire des mises à jour ou sont-elles payantes ?
  • Ai-je des statistiques régulières tous les mois concernant le trafic de mon site ?

Beaucoup d’entreprises n’osent pas poser des questions concernant le devis qui leur est présenté, parfois en raison du manque de connaissance concernant le web. Les étapes de la création d’un site Internet sont simples et il ne faut pas hésiter si vous ne comprenez pas les prestations qui sont sur le devis. Certaines agences utilisent le manque de connaissances de leurs clients pour les engager sur des offres qui ne répondent pas aux besoins de leur entreprise. Avant de signer et de s’engager sur un contrat, posez-vous ces questions :

  • Une fois que l’ensemble des frais de création sont payés, doit-on les repayer en cas de reconduction tacite ?
  • Parmi les modules offerts, est-ce des modules dont j’ai réellement besoin pour mon site Internet ?
  • Le référencement sur les moteurs de recherche est-il payant ou naturel ?
  • On m’assure 1000 visitent par mois sur mon site Internet, qu’est-ce qui arrive si je ne les atteins pas ? Qu’arrive-t-il si je les dépasse, vais-je devoir payer un supplément ?

Je souhaite résilier mon contrat, quand puis-je le faire ?

Dans le cas d’une récente signature :

Depuis le 1er janvier 2015, la loi Hamon permet aux entreprises de bénéficier des mêmes délais de rétractation qu’un particulier lorsqu’elles s’engagent auprès d’une agence web. En effet, le délai de rétractation est de 14 jours à la signature du contrat selon l’article L-121-16-1 III du Code de la Consommation : « […] sont étendues aux contrats conclus hors établissement entre deux professionnels dès lors que l’objet de ces contrats n’entre pas dans le champ de l’activité principale du professionnel sollicité et que le nombre de salariés employés par celui-ci est inférieur ou égal à cinq ».

Un contrat souscrit pour 12, 24, 36 ou 48 mois avec une agence digitale peut être résilié sous 14 jours à partir de la date de signature. Pour résilier son contrat, l’entreprise doit envoyer un courrier recommandé au siège de l’agence web en précisant qu’elle souhaite rompre son contrat. Il faut savoir que la date d’envoi du recommandé fait office de date de désengagement. L’entreprise doit demander une preuve écrite à l’agence digitale afin d’avoir la confirmation de son désengagement. Lorsque le désengagement est acté, l’agence web a obligation de rembourser les frais engagés.

En revanche, si le délai de 14 jours est passé, l’entreprise doit attendre la fin de son contrat pour résilier. Il sera possible de résilier avant la date de fin d’engagement, mais l’entreprise doit payer les frais qu’elle doit à l’agence jusqu’à sa date de fin d’engagement.  

Dans le cas d’un contrat avec tacite reconduction :

Il est possible de résilier un contrat avec tacite reconduction. C’est la Direction de la Concurrence de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) qui fixe les conditions suivantes (voir la loi) :

  • Si la reconduction tacite n’est pas spécifiée dans le contrat.
  • Lorsque l’entreprise n’a pas reçu de mail avant le début de la période de préavis.
  • Si l’agence digitale n’a pas envoyé de mail indiquant la reconduction tacite du contrat.

 

S’engager avec un partenaire de confiance est primordial lors de la création d’un site web. C’est pourquoi, il ne faut pas hésiter à demander de préciser les clauses du contrat, afin que l’ensemble des parties soient en mesure de les honorer. Faites-vous accompagner par une agence qui vous apportera des résultats grâce à un site Internet qui ressemblera à votre entreprise.