Comment rédiger un cahier des charges pour son projet e-commerce

Vous avez pour ambition de créer un site e-commerce, mais vous ne savez pas par où commencer ? Afin de cadrer et structurer votre projet, il est nécessaire de rédiger un cahier des charges. En détaillant chaque partie de celui-ci, vous pourrez ainsi construire votre projet et en définir ses limites. Vous aurez ainsi une vision à long terme de celui-ci et pourrez prévoir l’organisation logistique, qui est une partie à ne surtout pas négliger.

La rédaction d’un cahier des charges est destinée à l’agence digitale, et notamment au chef de projet qui réalisera votre site e-commerce. C’est pourquoi, il faut pousser la réflexion au maximum afin de cadrer le projet. N’oubliez pas que rédiger un cahier des charges fonctionnel est un exercice qui demande du temps.

Nous allons vous expliquer quelles sont les grandes parties à rédiger dans votre cahier des charges et comment les structurer pour ne rien laisser au hasard.

Cadrer votre projet e-commerce

Définir les objectifs du projet :

Avant de vous lancer dans la partie rédaction, vous devez définir les objectifs de votre site e-commerce :

  • Pourquoi vous souhaitez lancer un site e-commerce ?
  • Quels sont mes cibles ? (Voir aussi l’article Réussir dans l’e-commerce en 2019).
  • Quel est le périmètre du projet ?
  • Comment vais-je communiquer pour lancer mon site marchand ?

Ces questions vous permettront d’avoir une idée claire et précise de votre projet. Elles permettent aussi de cadrer les moyens nécessaires en fonction de vos besoins. De plus, cela permettra de vous faire une idée du budget prévisionnel pour construire votre site, mais également pour assurer sa logistique (stocks et livraisons).

Mettre en place une stratégie adaptée :

Vous connaissez les objectifs de votre projet de site marchand, maintenant, il faut mettre en place une stratégie commerciale et marketing.

Vous devez en tout premier lieu réaliser un budget prévisionnel qui vous permettra de connaître l’investissement et les délais de rentabilisation à long terme. L’objectif financier de tout site e-commerce est la rentabilité pour commencer à réaliser des profits, et de ce fait de faire évoluer votre boutique par la suite.

Faire un rétroplanning :

Comme tout projet web, celui-ci possède des deadlines. C’est pourquoi l’étape « cadrer son projet » est inévitable. Vous allez ainsi connaître les impératifs auxquels votre projet est soumis. Ceux-ci peuvent être par exemple : le début de la saison estivale ou les dates des soldes. 

Renseignez-vous auprès des agences digitales pour connaître les délais de réalisation et les adapter en fonction de vos impératifs. Une fois que vous avez répondu à l’ensemble de ces questions, vous pouvez passer à la rédaction de votre cahier des charges.

Introduction du cahier des charges

Présentation de l’entreprise :

Une présentation de votre entreprise est cruciale à tout cahier des charges. Elle permet de décrire le secteur d’activité de votre entreprise, mais aussi son historique. Elle permet également de comprendre l’évolution qui vous ont amené à créer un site e-commerce.

Il est possible que votre entreprise soit en création. Dans cette situation, n’hésitez pas à détailler les raisons qui vous ont poussé à vous lancer dans ce projet. Un court texte sur votre parcours et vos ambitions est toujours très utile, surtout pour l’agence qui va réaliser votre site marchand. Précisez si vous avez des notions en création et gestion de site web ou si vous êtes néophyte. Dans le dernier cas, sachez que l’agence ou le chef de projet ne vous jugeront pas sur vos lacunes. Bien au contraire, cela leur permettra de mettre en place une formation approfondie pour vous aider à gérer votre site e-commerce sur le long terme.

La gestion de la logistique :

La logistique est l’élément le plus important à prendre en compte dans la gestion de votre site e-commerce. Si vous décidez de vendre des produits, il va donc falloir penser à votre gestion des stocks. Pensez à la façon dont vous allez les entreposer et les quantités de chaque article.

Il en va de même pour les livraisons des produits (voir aussi le paragraphe sur le dropshipping dans l’article Les tendances du e-commerce en 2019). De nombreuses entreprises décident de sous-traiter ce service pour gagner du temps et automatiser les livraisons.

Cela vous permet donc d’aborder la question concernant le service après-vente. La réflexion sur celui-ci est indispensable à toute création de site marchand. Ainsi, la question à se poser est : comment communiquerez-vous avec les clients ? Il existe plusieurs solutions : mise en place d’un chatbot, mise en place d’une ligne directe ou encore laisser les clients vous contactez via une adresse mail dédiée.

Définir la structure du site marchand

En surfant sur différents sites Internet, qu’ils soient de votre secteur d’activité ou non, vous pouvez déjà vous faire une idée du visuel pour votre site marchand. Mais avant cela, il faut déjà prendre en compte, imaginer ou choisir les éléments graphiques de votre futur site.

Mise en place de la charte graphique :

La charte graphique permet de définir votre identité visuelle. Les internautes se souviendront de votre site e-commerce grâce à celle-ci. Elle se compose de plusieurs éléments : logo de l’entreprise, couleurs du site et visuels concernant les produits/services que vous vendez (n’hésitez pas à consulter l’article Comment choisir les couleurs de votre site ?).

Il est possible que votre entreprise ne possède pas de logo ou souhaite en changer. Mentionnez-le et expliquez ce que vous souhaiter mettre en place. L’agence digitale le prendra en compte dans la création de l’ensemble des éléments qui composent votre site web.

Définir les pages internes :

En définissant les pages internes de votre site, vous réfléchissez sur les contenus. Il ne suffit pas seulement de mettre en vente des produits, il faut également créer de contenus de qualité. Ces contenus serviront à référencer votre site sur les moteurs de recherche.

Vous commencez à construire l’arborescence de votre site et de distinguer les différentes parties du menu. Le menu est l’élément de référence dans lequel les internautes vont naviguer pour trouver ce qu’ils cherchent sur votre site marchand. C’est pourquoi, la présentation de l’entreprise, réalisée précédemment, va servir pour alimenter une des pages internes.

Vous pouvez également mettre en place une rubrique « actualités » ou encore « nos marques partenaires ». En plus de participer au référencement naturel de votre site e-commerce, cela montrera les valeurs de votre entreprise. Ces pages internes servent à rassurer les internautes et leur montrer que derrière votre site, il y a une personne de confiance et non une simple machine. Elles participent aussi au référencement de votre site sur les moteurs de recherche.

Menu du site L’Artisanat Monastique

Définir les catégories de son catalogue de produits :

Afin de construire l’arborescence et de structurer votre site web, il faut définir les grandes catégories de vos produits. Si vous avez un site qui vend des produits du terroir, vous pouvez les regrouper en plusieurs catégories : entrées, plats cuisinés, épicerie fine et coffrets gourmands, comme l’exemple ci-dessous le montre.

Menu du site Ptiboco

Grâce aux catégories, vous structurerez vos grandes parties du menu. Une catégorie peut abriter par la suite d’autres sous-catégories, ce qui permet également de structurer et d’optimiser les recherches des internautes sur votre site marchand.

Menu du site Ptiboco

Ce travail vous fera gagner du temps pour la préparation de chaque fiche produit. Pour optimiser une fiche produit, nous vous laissons lire l’article Comment limiter les abandons de panier

Réfléchir au tunnel de conversion :

Une fois que les internautes vont ajouter des produits à leur panier, ils vont devoir passer par le tunnel d’achat pour valider leur commande. L’optimisation d’un tunnel de commande est obligatoire pour ne pas perdre les clients. Plus le tunnel d’achat est court, plus les ventes seront conséquentes.

Tunnel d’achat du site ParaSelection

N’oubliez pas de faire un compte « invité » pour faire gagner du temps aux internautes qui ne souhaiteraient pas créer de compte. Un header épuré avec juste votre logo vous permet de situer l’internaute et lui stipuler qu’il a juste changé de page et reste toujours sur votre site web. Il est possible de mettre le bouton « retour magasin », si jamais celui-ci souhaite ajouter d’autres produits à son panier.

Grâce à ces quelques étapes, vous avez cadré l’essentiel des contenus qui vont apparaître sur votre site marchand. Cependant, votre cahier des charges n’est pas fini et il manque une dernière étape essentielle : l’outil qui va vous permettre de gérer l’ensemble de votre site e-commerce.

Les fonctionnalités pour gérer votre site e-commerce

Avant de vous engager avec une agence digitale capable de réaliser votre site marchand, renseignez-vous sur la façon dont vous allez pouvoir gérer votre site e-commerce. C’est ce que l’on appelle le back-office ; c’est l’interface qui va vous permettre de gérer le suivi de l’activité de votre site.

Demandez aux prestataires si vous pouvez faire des mises à jour de votre site web, lorsque vous le souhaitez ou si vous payez à chaque modification. Ce que l’on entend par « mise à jour », c’est aussi l’ajout de fiche produit, ou encore la modification ou la suppression d’un contenu sur une page.

L’outil utilisé par le prestataire intègre-t-il un module qui permet de gérer un CRM ou un ERP ? Il s’agit de progiciel qui peut être intégré à l’interface et vous permettre de gérer votre fichier client. Ainsi, sur le long terme, vous pourrez mettre en place des actions commerciales visant à fidéliser les clients qui ont déjà réalisé une ou plusieurs commandes.

 

La rédaction d’un cahier des charges peut faire peur au début, mais lorsque l’on décortique chaque partie, on se rend compte que ce n’est pas si complexe. Cela vous permet d’affiner la réflexion concernant la mise en place de votre projet d’ouvrir une boutique en ligne. N’hésitez pas à nous demander plus d’informations, Y-Proximité accompagne de nombreux clients à lancer des projets e-commerces.