Social selling : un bon outil commercial

Le monde du web ne cesse d’évoluer et les techniques de ventes se retrouvent grandement impactées par ces évolutions. Désormais, de nombreuses entreprises recommandent à leurs commerciaux d’utiliser le social selling comme outil de prospection afin d’augmenter leurs ventes. Nous avons déjà partiellement abordé le sujet dans l’article « Les tendances du e-commerce en 2019« , le social selling (aussi appelé social commerce) est une nouvelle manière de cibler les prospects, que ce soit en BtoB ou BtoC.

Qu’est-ce que le social selling ? Quelles sont les bonnes pratiques pour le mettre en place ?

Social selling : un outil de communication

C’est grâce aux réseaux sociaux comme Facebook (BtoC) ou LinkedIn (BtoB) que vous créez du lien avec les prospects. Avec le Social Selling, vous créez des contenus qui sont adaptés à votre audience. Utilisez les réseaux sociaux pour démontrer votre expertise et apporter de la valeur ajoutée aux internautes qui consulteront votre profil. Vous devez vous placer en tant que référence et faire que les internautes vous suive grâce à vos conseils avisés sur votre secteur d’activité.

C’est pourquoi, il va être très important de jouer sur l’ensemble des contenus que vous publiez ou que vous repartagez. 60% du processus d’achat est engagé grâce aux contenus trouvés sur les réseaux sociaux. Mettez à jour votre profil et surtout faites en sorte d’être visible à l’ensemble de votre réseau.

Social Selling - Outils prospection

Social selling : un outil de prospection

Le social selling est un vrai atout pour la prospection commerciale. En effet, les nombreuses données stockées sur les réseaux sociaux sont une mine d’or à exploiter. Elles permettent aux commerciaux d’adapter leur démarche commerciale, tout en ciblant mieux les besoins de leurs prospects. Cette méthode obtient de meilleurs résultats que le démarchage traditionnel.

N’hésitez pas à utiliser le social selling pour faire fructifier votre réseau. En communiquant régulièrement avec son réseau et en l’accompagnant dans ses démarches, vous vous placez en tant qu’interlocuteur privilégié. En moyenne, 59% des décideurs ne souhaitent pas être en contact avec un commercial, mais préfèrent privilégier les contacts à travers les réseaux sociaux.

Social selling : un outil de vente

En plus d’être un outil de prospection et de communication, le social selling est un très bon outil de vente. En effet, les vendeurs qui utilisent les réseaux sociaux comme outils de vente ont généralement un taux de renouvellement des clients plus élevés de 5%. Cela s’explique grâce aux relations étroites qui sont nouées avec les clients et qui permettent de cibler les problématiques plus rapidement.

De plus, en prospectant plus largement grâce aux réseaux sociaux, les ventes se développent généralement plus. Cependant, pour que cela marche, cela demande du temps et de l’investissement. C’est pourquoi, les commerciaux doivent faire beaucoup de veilles et interagir souvent avec leur réseau. Plus un commercial est impliqué dans sa prospection et sa communication sur les réseaux sociaux, plus cela aura un impact sur ses ventes.

Bien évidemment, le social selling demande du temps. Vous ne pouvez pas devenir un expert reconnu en l’espace d’un mois. N’hésitez pas à intégrer des groupes sur Facebook ou LinkedIn, qui portent sur votre domaine d’activité. Les groupes peuvent être constitués de clients ou de professionnels. Votre objectif est de vous constituer un réseau et de montrer que vous êtes une référence dans votre domaine.

Chez Y-Proximité, nous accompagnons de nombreux réseaux à se développer à travers des solutions digitales adéquates. N’hésitez pas à consulter nos experts, si vous êtes sensibles à ce type de problématiques.

Plus de conseils à retrouver :